Bob Chapeau Homme Streetwear

Nos Bob Chapeau Homme Streetwear

Si on connait les chapeaux et les casquettes à mettre sur sa tête, le bob est un peu moins connu. Pourtant, il a tout d’un couvre-chef digne de ce nom. Au fil des années, le bob a gagné en popularité jusqu’à devenir une véritable icone aujourd’hui dans le milieu du streetwear.

 

Le chapeau bob, apparition relativement récente 

Depuis la nuit des temps, les hommes ont porté des choses sur leurs têtes. Que ce soit un chapeau ou une casquette, chacun avait une utilité bien particulière. Parmi les couvre-chefs les plus célèbres, le bob a réussi à se faire sa place. Mais tout ne s’est pas fait en un clin d’œil.

L’apparition du bob a lieu au début du 20ème siècle. Cela en fait donc un accessoire de mode assez récent si on le compare aux autres que l’on met sur nos têtes. On le nomme « bucket hat » en anglais, ce qui est traduit par « chapeau seau » tu l’auras compris. Le bob a été à l’origine créé autour des années 1900 par des fermiers et pêcheurs irlandais.

pêcheur portant un bob

Au début, l’objet était utilisé en tant que protection contre la pluie. Cela est notamment possible grâce à sa forme particulière. Le bob est un type de chapeau rond, dont les larges bords sont inclinés vers le bas. On comprend aisément que cela était très pratique puisque la pluie tombait sur le haut de la tête, jusqu’à ruisseler sur les côtés avant de tomber par terre en passant par les bords. La trajectoire de la goutte d’eau ne touchait donc pas la personne qui le portait. Il était ainsi totalement protégé. D’ailleurs une autre appellation existe, celle de « fisherman hat », pour chapeau de pêcheur.

A l’origine, le bob, ou chapeau de pêcheur donc, était fabriqué en feutre de laine. Mais on trouvait aussi cet accessoire créé avec du tweed, la même matière que celle utilisée pour des costumes. La fabrication du bob permet de mettre en évidence son aspect imperméable. Les irlandais du début du 20ème siècle ont utilisé de la graisse de laine des animaux présents sur place pour créer une matière appelée lanoline. Ce secret de fabrication a donc permis d’avoir un chapeau waterproof. Les pêcheurs pouvaient ainsi réaliser de longues parties de pêche avec leur bob sur la tête.

Le bob a connu un développement croissant peu après son invention en Irlande. Le chapeau s’exporte dans de nombreux pays, en commençant par les voisins britanniques et allant même jusqu’en Australie en 1917. La langue anglaise est plutôt bien pratique car elle permet au bob une expansion rapide dans tous les pays anglophones, les Etats-Unis en tête. Au niveau international, tout le monde est unanime : c’est un très bon accessoire. Ce qui séduit, c’est notamment le fait qu’il puisse tenir dans la poche d’un manteau. Il pouvait aussi être facilement nettoyé à l’aide d’une simple éponge.

 

Utilisation militaire du bob pour homme 

La particularité du bob, c’est son utilisation militaire. Ce n’est pas le premier chapeau que les armées utilisent évidemment, cela est beaucoup plus ancien que cela. Mais voir la forme particulière du bob, avec ses larges bords, largement évocateur du look de pêcheur, a pu surprendre sur le style de certains militaires.

soldat portant un bob

Lors de sa conception, ce chapeau rond n’était pas destiné à atterrir dans la mode. Il n’était donc pas vraiment esthétique, mais très pratique. Dans les années 1930 a eu lieu la Seconde Guerre mondiale, qui a fait de nombreux morts.

Avec la libération de l’Europe en 1945, on aperçoit les militaires américains porter ce bob. On leur prêtait le surnom de Roberts sur le champ de bataille durant cette période. La libération a finalement été le déclencheur de son nom français actuel. On prend le diminutif de Robert, Bob, ce qui donne le nom du chapeau.

Petite parenthèse pour évoquer les variations d’appellations entre les différentes régions du monde. Le langage mondial est tellement riche que le bob est surnommé différemment partout. En Bulgarie, ce type de chapeau est nommé « idiotka », ce qui signifie tout simplement « idiot hat », pour chapeau d’idiot. Serait-il un reste de la guerre froide, où le pays était sous le bloc communiste ?

Le bob est appelé « bøllehat », pour « troublemaker hat » au Danemark. La petite histoire évoque un petit groupe de délinquants à Bøllemosen dans Jægersborg Dyrehave. Tous les dimanches, le groupe de jeunes faisaient un tour pour danser dans les restaurants et ainsi voler les chapeaux des mesdames. Ils auraient été vêtus de bobs. En Argentine, il est nommé « sombrero piluso » alors qu’on l’appelle souvent « reni hat » en Angleterre, en référence au batteur Alan Wren, dit Reni, du groupe mondial des Rolling Stones. Mais finalement, rien de mieux que le bon vieux bob, pas vrai ?

L’histoire et la relation du bob avec le domaine militaire ne s’arrête pas ici. Pendant la Seconde Guerre mondiale, mais surtout pour la guerre du Vietnam, il accompagne les soldats américains. Un bout de coton, de couleur vert olive, est ajouté pour protéger la nuque des soldats au combat. L’armée américaine équipe ses hommes avec le bob des années 1950 aux années 1970, ce qui correspond totalement aux périodes de la guerre du Vietnam.

Aujourd’hui, les casque de soldats n’ont plus rien à voir avec les bobs et cela est normal. Cependant, on voit son influence puisque la protection de nuque est encore présente. De même, les bords relevés, pour évacuer la pluie lors de conditions de combat défavorables sont évidemment liés au bob. Une jolie prouesse pour ce chapeau, d’abord utilisé par les pêcheurs.

A noter qu’il est aujourd’hui utilisé par les pilotes de planeur. Ils ont en effet besoin de cet accessoire pour se protéger du soleil, tout en conservant une bonne visibilité. La visière d’une casquette gênait trop la vision.

 

L’apparition du bob dans la mode 

Dans les années 1960, le bob subit une première évolution. Auparavant utilisé en tant que protection, il va faire son apparition dans la mode, et donc être utilisé pour adopter un look élégant. A cette époque, le chapeau rond est d’abord utilisé par les femmes (comme une sorte de vengeance des danoises pour le vol).

le bob dans la mode

Le bob est alors assimilé à d’autres chapeaux tels que la casemate ou les styles de bakerboy et cloche. Cela va d’ailleurs de pair avec la mode pour les cheveux bouffants. Les stylistes et créatrices de l’époque, comme Lilly Daché ont créés des modèles en feutre. Cela rentre d’ailleurs complètement dans le look mod, qui est apparu à Londres dans ces années. La matière des vieux modèles irlandais, le tweed, est restée populaire auprès des hommes professionnels jusque dans les années 1970.

Les années passent mais l’intérêt pour le bob ne faiblit pas. Il augmente même. La décennie 1980 va être l’âge d’or du bob. La marque Kangol va notamment mettre le chapeau au goût du jour en fabriquant de nouvelles pièces. Des modèles avec des matières nouvelles apparaissent alors : éponge, velours ou encore moumoute. Et cela fait mouche tout de suite, les gens adorent.

Le bob va aussi être un bon représentant du style adopté à New York à l’époque. L’ensemble de la communauté hip-hop va alors voir tout le potentiel qu’a ce chapeau. Certaines personnes disent même que le bob a introduit les rappeurs au sein du cercle de l’habillage sur la tête. Dans les années 1980, on peut voir de nombreuses pochettes d’album et des clips de musique dans lesquels les artistes arborent fièrement le bob. Les danseurs de break dance, qu’on appelle aussi les B Boys l’utilisent également.

Le premier bob qui a été vu sur la tête d’un membre du mouvement streetwear est attribué à Big Bank Hank du groupe Sugar Hill Gang. Il l’a porté durant sa performance, Rapper’s Delight, pour l’émission télé Soap Factory, en 1979. Sa diffusion a été nombreuse dans les années 1980 puisque c’est aussi la première vidéo de musique enregistrée. Une nouvelle fois de plus, tu remarques que le bob était bien placé.

Très vite, l’accessoire de mode est devenu un phénomène. Le groupe Run-DMC l’a également popularisé en 1984. Ses membres n’étaient jamais vus sans porter de bob (un peu comme Maitre Gims qui ne sort jamais sans ses lunettes pour les plus jeunes). En 1985, le bob rouge Kangol de LL Cool J est un incontournable.

Dans les années 1990, l’explosion de la mode streetwear et du rap ont permis de populariser encore plus le bob. On note par exemple le groupe de hip-hop du Wu-Tang Clan. Mais ce chapeau a pu grandir également par d’autres moyens.

 

Le bob dans la culture populaire 

La mode est créée par les artistes que nous voyons et que nous admirons. Les vêtements viennent et reviennent en fonction des tendances et des créations des stylistes. Certains acteurs ont permis de rendre le bob populaire.

En 1973 Al Pacino le porte pour son rôle au sein du film Serpico. Si ce n’est pas sa première apparition au cinéma, un acteur de grande renommée le porte pour la première fois. Le bob a d’ailleurs été porté à merveille par le personnage de Sean Connery au sein du film Indiana Jones et la Dernière Croisade, sorti en 1989. Un autre acteur de standard international, Johnny Depp, le portera dans Las Vegas Parano, film de 1998.
 Johnny Depp portant un bob

En arrivant dans les années 2000, le bob ne séduit malheureusement plus autant qu’avant. Il est peu à peu abandonné pour être dans l’ombre. Car oui, le bob ne disparait pas entièrement. Le chapeau est toujours présent mais n’a plus la cote auprès des français. Certains modèles ne facilitaient pas la tâche. C’est le cas du bob Cochonou présent sur le Tour de France. Comme d’autres accessoires de mode, le bob est désormais jugé comme ringard. Tu dois d’ailleurs savoir qu’il était d’ailleurs associé à l’image du beauf français.

 

Un retour récent

Mais la mode et les tendances, c’est un cycle incessant qui se répète. Et dernièrement, le bob est de retour. En 2013-2014, cet accessoire est de retour avec le mouvement du normcore. Celui-ci consiste à piocher dans les vêtements populaires et simples des parents et grands-parents pour se créer un style unique. On prend par exemple des tenues de sport et d’activités outdoor. L’association de ce mouvement, dont le bob fait partie, et la grande place qu’a pris le streetwear dernièrement, et vous avez la naissance d’un style unique.

 Rihanna avec un bob

Dans la rue, on remarque les jeunes portant un bob sur leur tête. Instantanément, les créateurs et grandes maisons de mode s’en saisissent. Des artistes internationales, comme Rihanna, sont mêmes vues avec un bob. Il y a alors une explosion de la demande. Des pièces et modèles en matières spécifiques sont créées. On trouve désormais une version hivernale avec des matières chaudes ou un look plus décontracté pour les festivals et vacances d’été. Désormais, tout est possible avec des jeux de couleurs notamment.

Le retour du bob est également lié à un artiste tout particulier. En 2016, Lorenzo commence sa carrière par poster des chansons humoristiques sur YouTube. Rapidement, c’est un carton et il décide de sortir un seul disque pour son album Empereur du sale. Sa vente sur ebay dépasse les 50 000 €.

Lorenzo

Critiqué pour ses textes et punchlines à portée pornographique, il est reconnaissable par sa voix et son look inimitable. Il porte en effet un bob blanc avec l’inscription Gameboy color tout en couleurs. Apprécié des jeunes, Lorenzo a impacté le retour du bob sur le devant de la scène en termes de mode.

 

Et pourquoi pas un bob Tenshi ? 

Bob Chapeau Homme Streetwear

Sur Tenshi tu peux retrouver notre collection de bobs. Et tu as le choix. Un grand nombre de chapeaux est disponible pour couvrir ta tête. Que ce soit un design noir sobre avec un motif ou avec de nombreuses couleurs, il y en a pour tous les goûts !

Affiche un message qui te correspond sur ton bob ou choisis l’utilitaire grâce au modèle porte cigarette Oki. Les matières sont variables et personnellement on craque pour la gamme techwear. Le bob Himeno est un véritable bijou. Alors qu’attends-tu pour afficher ton style unique grâce à notre collection de bob ?