Sac à Dos Homme

Sac à Dos Homme Streetwear 

On le voit en grand nombre dans les magasins à l’approche de la rentrée, les enfants l’adorent. Mais il n’a pas toujours porté les motifs et personnages qu’il a aujourd’hui. Le sac à dos possède une longue et attrayante histoire, que nous allons te faire découvrir.

 

Histoire du sac à dos : Une apparition bien plus ancienne qu’il n’y parait

 

On pourrait croire que le sac à dos est une invention récente de l’histoire humaine. Il est depuis très longtemps attaché à la vie scolaire et universitaire.

Pourtant, en 3300 av. J.-C., Ötzi le Iceman, homme momifié naturellement, datant de l’âge du cuivre est découvert. Quel rapport avec le sac à dos me diras-tu ? Le 19 septembre 1991, des randonneurs, de la vallée de Val Sénales en Italie, découvrent la momie, qui est accompagnée d’un sac à dos de fourrure animale qui servait durant ses voyages.

Cette découverte serait donc la première trace d’un sac à dos humain. Mais en raison de son ancienneté et de son état, ce sac aurait très bien pu ne pas être porté sur le dos. Ce qui est certain néanmoins, c’est que les chasseurs cueilleurs de l’époque utilisaient des récipients pour garder leur récolte. Ils utilisaient alors plutôt des sacoches, portées en bandoulières.

Faisons maintenant un bond dans le temps et rendons-nous en Scandinavie. Du 9ème au 11ème siècle, les vikings réalisaient des raids et pillages dans toute l’Europe. Mais pour voyager dans leurs terrains froids et hostiles, les scandinaves devaient transporter un certain nombre de biens. Ils les portaient alors sur leur dos, comme ils le faisaient avec leurs boucliers qui comportaient une lanière.

Dans un climat tout aussi glacial, les peuples autochtones résidant dans l’Arctique utilisaient des sacs à dos. Les inuits étaient entourés de glace et de neige, ce qui rendait le transport et le stockage de biens difficiles. On peut le comparer alors à un équipement d’alpinisme.

les premiers Sac à Dos Homme

Retour en 1870. Peu après la Guerre de Sécession opposant les Etats de l’Union du Nord et les Etats Confédérés du Sud, le baluchon fait son apparition. Il se compose d’une toile attachée au bout d’un bâton. Durant la guerre, il aurait notamment été utilisé par les soldats. Les hommes commencent finalement tous à porter des choses sur leur dos.

 

L’origine du sac à dos moderne

Le sac à dos moderne, tel que l’on connait actuellement nait progressivement à partir de 1877. Aux Etats-Unis, Henry Merriam utilise 2 modèles des plus courants pour l’époque : le cadre en bois ou en tôle et le sac à dos en toile souple.

les premiers sac à dos

Ce militaire fusionne ces 2 éléments, appelle son invention sac à dos, puis en dépose le brevet en 1878. Inventé pour être utilisé par l’armée américaine à l’avenir, ce sac se montre inconfortable et imparfait. Comme il n’y avait pas de bretelles, la structure en métal maintenait le sac loin du corps du soldat. Merriam pensait que cette configuration permettait de répartir la charge uniformément.

Mais comme les sacs à dos de l’époque étaient trop raides, ou trop mous, ils causaient des douleurs au dos et aux épaules. Malheureusement, bien qu’ayant eu une bonne idée, Merriam ne fera pas mieux que les autres sacs.

L’histoire du sac à dos avec bretelles était cependant lancée.

Camille Poirer fait évoluer ce sac à dos militaire en 1882. Son pack Duluth comportait une sangle de tête fixée par des sangles et des boucles. Il est aujourd’hui couramment utilisé pour les sorties en canoë et en kayak.

On revient dans les terres scandinaves, mais cette fois en 1908. Ole Bergan revient alors de la chasse et trouve que son sac lui provoque des douleurs aux épaules. Il est alors déterminé à rendre son sac à dos plus confortable afin de rendre ses parties de chasse plus agréables.

Le chasseur norvégien pense alors à plier un morceau de bois de genévrier pour suivre le contour de son dos. Cela permettait ainsi d’accrocher son sac en tissu doux à un design ergonomique. Bergan est ensuite passé à l’utilisation d’acier tubulaire léger. Cette version est restée populaire pendant les 25 prochaines années.

La Première Guerre mondiale marque un besoin de sacs à dos militaires améliorés, faits pour les champs de bataille. Les modèles utilisés à l’époque s’attachaient sur le haut et le bas du dos. Il y avait des emplacements pour y mettre des munitions, des cartouches ainsi que d’autres équipements.

les premiers sac à dos

Pendant ce temps, en 1920, Lloyd Nelson apprécie le plein-air. Il tente alors de repenser le sac à dos indigène, utilisé par les populations de l’Alaska, où les températures s’approchent du zéro. Inspiré par les sacs en peau de phoque et en bois, Nelson conçoit un ensemble de cadres en bois avec des bandes de toile. Pour fixer le sac en tissu, il utilise alors des épingles en acier. Ce sac à dos se nomme alors Trapper Pack et est l’un des premiers à être produit en masse. Celui-ci figure même dans le tout premier catalogue REI en 1939.

 

Le sac à dos : une évolution progressive

Le sac à dos est un objet répandu à travers le monde. Mais son évolution est finalement venue d’ajouts supplémentaires réalisés par des concepteurs différents, répartis à la fois aux Etats-Unis, et dans les pays nordiques.

En 1938, Gerry Cunningham présente le premier sac à dos avec des fermetures à glissière. Avant cette date, les boucles et les sangles étaient les plus utilisées pour fermer le sac. Venant de Boulder, Gerry apprécie les hauteurs du Colorado, qui sont un terrain jeu privilégié pour les randonneurs et alpinistes. A cette époque, le sac est alors réservé à cet usage. Il n’est pas encore arrivé dans les cours d’école.

Cunningham n’aimait pas la façon dont les sacs à dos glissaient autour de son cou. Il a donc utilisé la machine à coudre de son père pour créer un sac en nylon avec des zippers. Le grimpeur avait surtout compris les besoins qu’avaient les personnes qui aimaient escalader ou se promener dans les montagnes : une charge légère et un contenu facilement accessible.

Parallèlement à cela, la Seconde Guerre mondiale a lieu. Les militaires utilisent alors une version qui permettait de transporter un plus grand poids que lors de la première. Cet ajout a été crucial car les évolutions militaires ont fait que les soldats devaient transporter toujours plus d’équipements.

Lorsque Åke Nordin rentra chez lui d’une randonnée en montagne en 1950, il en avait marre que son équipement se situait bas et loin de son dos. Comme Cunningham, il a alors utilisé la machine à coudre de sa mère pour créer un sac en toile porté haut et près de son dos. Il était alors maintenu en place par des sangles en cuir fixées à un cadre en bois.

Peu à peu, le sac à dos se transforme et se rapproche de plus en plus de la version qu’on connait.

sac à dos militaire

Enfin, la dernière évolution va venir du couple Kelty. En 1952, Dick et Nina utilisent les restes de matériaux de la Seconde Guerre mondiale. Le sac à dos moderne subit sa première évolution. Les cadres légers et profilés sont fabriqués à partir du surplus d’aluminium pour avion. Le pack du sac à dos est alors lui cousu à partir du matériau de parachutes.

Les bretelles rembourrées et les sangles de taille lui apportent alors un confort remarquable. En 1967, Lowe ajoute des sangles de compression latérales et une sangle de poitrine à son modèle. Mais la transformation n’est pas finie.

 

Le nylon transforme le sac à dos

  Sac à Dos Homme streetwear

Si le sac à dos est traditionnellement associé à la randonnée, l’escalade et la guerre, il commence alors à emprunter les chemins de l’école.

Tout d’abord, il faut savoir qu’entre les années 1930 et 1960, tous les étudiants n’avaient pas un sac à dos. Certains se contentaient de porter leurs livres à la main, contre la poitrine, comme tu peux le voir dans des séries américaines récentes par exemple.

Les premières sacoches que portaient les étudiants ressemblaient plutôt à des cartables. Ils pouvaient alors comporter une sangle en cuir, ou en tissu, qui n’étaient finalement que des ceintures, pour la majorité. Les livres et fournitures pouvaient aussi se ranger dans un sac en cuir, carré, fermé avec des boucles et posé sur le dos.

Mais tout va changer lorsque le premier sac à dos en nylon léger a été inventé par Gerry Cunningham. De retour pour l’améliorer à nouveau, son modèle « Teardrop » sort en 1967 via sa marque Gerry Outdoors. Parallèlement à cela, la marque JanSport voit le jour. Elle développe elle aussi un sac à dos en nylon. Trois ans après le modèle de Cunningham, elle sort le sac « Ski and Hike », destiné aux amateurs de plein air.

Les sacs à dos de la marque JanSport réussissent à entrer dans les rayons de la boutique de sport de l’université de Washington. Sa légèreté et sa résistance séduisent alors les étudiants du campus américain. Il est alors devenu tendance, le bouche à oreille faisant son petit effet. C’est de cette façon que les marques de sac à dos ont commencé à développer des modèles spécialement destinés aux étudiants.



Dernière petite parenthèse avec les sacs à dos militaires. Lors de la guerre du Vietnam, le modèle utilisé était nommé Alice. Assez solide pour les objets lourds, il avait aussi des compartiments, fermés par des sangles.

 

Les sacs à dos Eastpak

L’histoire des sacs à dos Eastpak commence justement avec l’armée. Le créateur Monte Goldman avait décidé de fabriquer des sacs destinés à l’armée américaine en 1952. La gamme Padded, première de la marque était, comme les précédents, particulièrement adaptée aux campeurs.

Mais plus tard, son fils avait remarqué que les étudiants utilisaient les surplus des sacs de l’armée pour leur année scolaire. Monte décida alors de fabriquer un sac à dos destiné au grand public en 1972. Dans les années 1980, les sacs Eastpak sont devenus populaires.

On l’apprécie pour son parfait mélange entre légèreté et robustesse. Il donne ainsi l’impression d’être totalement libre. Aujourd’hui, les jeunes de 12 à 18 ans portent des Eastpak. Les publicités de la marque visent cette tranche d’âge en mettant en avant la liberté et la joie de vivre. Toi-même, tu as sans doute déjà porté un sac à dos de la marque nord-américaine.

 

La jeunesse, qu’elle soit à l’école ou au collège, peut aujourd’hui profiter de nombreux design de sacs à dos, avec leurs héros préférés. Mickey Mouse et Bugs Bunny sont d’ailleurs les premiers à avoir profité de l’impression de motifs sur les sacs. Dans un souci de confort, il existe même des sacs à dos avec une poignée et des roulettes. De quoi ne pas forcer sur son dos lorsqu’il y a trop de choses à l’intérieur.

Pour les adultes, les dernières nouveautés sont par exemple les multiples compartiments afin de ranger vos affaires proprement. Même les marques de luxe telles que Gucci ou Prada possèdent une gamme sacs à dos.

 

Nos sacs à dos

  Sac à Dos Homme streetwear

Sur Tenshi, nous possédons aussi une collection de sacs à dos pour tous les goûts. Le modèle Kiso reprend le design classique en forme arrondie sur le haut du dos. Que ce soit en bleu ou en noir, il complétera à merveille ton look streetwear.

Le sac à dos Atsugi a lui une forme plus allongée. Disponible en 4 coloris, il présente un espace de rangement pouvant être fixé sur une bretelle à l’avant. L’idéal pour avoir un objet à portée de main !

Pour le sac à dos Ryoko, les nombreuses poches te permettront de ranger toutes tes affaires. Cette grande capacité de rangement fera de lui le compagnon idéal de toutes tes aventures.

Enfin, pour les fans de techwear, le sac à dos Gunwa est l’accessoire indispensable à avoir. Son effet cuir délicat et mat et un tissu de haute qualité rendent cette pièce incroyable.