Nike Air Max 95 : L’histoire derrière ces sneakers révolutionnaires !

juillet 21, 2019 9 minutes de lecture

Nike Air Max 95 : L’histoire derrière ces sneakers révolutionnaires !

Nike Air Max 95 : l’histoire derrière cette sneaker révolutionnaire !

En sportswear, tout ce qui est légendaireest relié à Nike. La collection Air Max en est un parfait exemple. Chaque Air Max a une personnalité unique à laquelle les designers consacrent des heures de création.

Ce concept se concrétise clairement avec la Nike Air Max 95 : un chef d’œuvre comme on en voit rarement ! En plus de lui souffler une fraction de son âme, son designer Sergio Lozano lui a forgé un corps en chaire et en os.

Derrière une Air Max d’aspect moderne et audacieux se cachent plus d’un secret que le grand public ignore. On te dévoile la fascinante histoire des Air Max 95 de Nike, des sneakers qui ont marqué l’ascension contemporaine de la fameuse marque de vêtements de sport les années 90.

Origine des Air Max 95 : un défi de taille !

Mine de rien il y a déjà 25 ans que les Nike Air Max 95 ont vu le jour ! Avec leur design stylé et leur allure moderne, ça aurait été difficile à deviner. Par contre, leur nom ringard est assez insolite venant de Nike. On se serait attendu à beaucoup plus original de leur part. Toujours est-il, il ne faut pas juger une sneaker à son nom ! Surtout pas la AM 95, digne de figurer sur le registre des meilleures chaussures sportives de tous les temps, qui aujourd'hui encore déchaîne toujours les passions :


Huitième dans la série des Air Max
, elle se démarque de toutes les autres et a carrément écrasé ses prédécesseurs. Pourtant, cette période n’était pas facile pour les Air Max : on peut même dire qu’elles ont été conçues en temps de crise. À l’époque, la mode des chaussures de basket-ball frappait de plein fouet la popularité des runnings.

Les chaussures de courses ont pris un coup pendant une longue période, et Nike donnait le tout pour le tout pour regagner leur place légitime. La marque de sportswear était prête à jouer dangereusement, et à défier tous les standards.

Pour détrôner les chaussures de basket-ball, ils ont fait appel à Sergio Lozano. C’était un nouveau designer prometteur qui travaillait chez eux depuis près de 4 ans. Un an avant le lancement de la Air Max 95, on l’a transféré de son poste initial en section de tennis et All Conditions Gear pour se charger du design et de la création de la Air Max.

Tous les regards étaient braqués sur lui et sur son équipe qui avaient la mission de se réconcilier avec la foule et d’améliorer le chiffre d’affaires. C’est sous tension, et avec beaucoup d’exigences, qu’on observait sa progression : il devait réussir ! C’est ça qui était à l’origine du design révolutionnaire des AM95.

Design des Air Max 95 : un modèle avant-gardiste

L’objectif de créer un design innovant en tête, Sergio devait aussi assurer la continuité de l’héritage de Nike. Moderniser tout en gardant les valeurs de base, telle était sa devise.

Design des Air Max 95 : un modèle avant-gardiste

Malgré ce principe, il a tout de même été critiqué pour son audace, et on l’a même taxé d’imprudent qui prenait trop de risques. La suite prouve que c’est exactement ça qui lui a valu son exploit au sein de la firme américaine.

L’inspiration initiale de la Air Max

Les premiers croquis de la Air Max 95 tenaient leur inspiration d’une journée pluvieuse. Le designer de la marque de sport iconique y avait pensé bien avant de travailler sur ce projet.

En contemplant un lac sous les gouttelettes de la pluie, il a été fasciné par l’érosion de la terrequi se produisait sous la forêt épaisse.

C’est là que Sergio Lozano a eu son premier Eureka !

Ce ne serait pas époustouflant s’il réussissait à reproduire cet effet sur ses Sneakers ? Ça donnerait l’impression qu’on la déterrait de sous terre, comme pour un trésor profondément enfoui.

Au bout de quelques essais, il avait un prototype où les Air Max étaient latéralement striées par des rayures horizontales ondulées. Un peu comme les stries qui marquent les couches du Grand Canyon. Le résultat visuel était impressionnant, très évocateur du phénomène d’érosion qu’il avait voulu répliquer.

 Design des Air Max 95

Ce premier pas a déjà été marqué par beaucoup de controverse. Bizarre, inhabituel et pas assez esthétique pour certains… Il ne gagnait pas l’unanimité, mais ça n’a pas fait réagir les employés de Nike autant que le reste ! Ce n’était qu’un avant-goût de ce dont Sergio était capable, et il ne comptait pas freiner sa poussée d’inspiration pour satisfaire les critiques.

Des couches d’anatomie dévoilées

Sergio Lozano avait un bon début, mais il ne voulait pas s’en arrêter là. Il s’était rappelé le dicton de Tinker Hatfield, le créateur de la première Air Max : « C’est un bon design, mais quelle est son histoire ? ». Il sentait qu’il y avait quelque chose qui manquait, sans pouvoir mettre le doigt dessus.

Pour se ressourcer, il a fait un tour à la bibliothèque de Nike, l’endroit où la réelle naissance de la Air Max 95 a eu lieu. En feuilletant des livres d’anatomie, il a été stupéfié par l’analogie entre les schémas de l’anatomie du pied et les designs des sneakers. Il a trouvé beaucoup de points de la structure du corps qu’il pouvait exploiter dans son design.

En prenant les similitudes les plus pertinentes, il a découvert la meilleure idée de conception de basket jusqu’à présent. Peu à peu, le schéma a pris forme et devenait de plus en plus harmonieux.

Chaque élément avait une inspiration anatomique :

  • Les semelles inspirées des vertèbres : la forme géométrique imposante et atypique des semelles faisait hommage à la colonne vertébrale. Si tu cherches sur internet, ou si tu te rappelles bien de tes cours de SVT, tu te rendras compte que la Air fenêtrereproduit le trou où passe la moelle épinière au centre des vertèbres.
  • Les lacets sous forme de côtes : en plus d’être super faciles à lacer, le système qu’a utilisé Nike pour ces sneakers était plus épais et semblable à la forme des côtes.
  • Les couches de la chaussure rappellent les fibres musculaires : pour visualiser ce concept, le designer a fait en sorte d’organiser l’extérieur en plusieurs couches. Il a utilisé une empeigne en mesh et en daim synthétique, cousus et comprimés pour bien maintenir le piedet garder la forme le plus longtemps possible.
  • La couche la plus superficielle, mince et douce, représente la peau.

Avec ce principe en béton et une source d’inspirationépatante, le design final de la Air Max 95 a dépassé toutes les attentes de son créateur. Il voyait le potentiel de son œuvre, et savait qu’elle allait écraser toute compétition.

Les couleurs de la Air Max 95 de Nike

Après en avoir fini avec le sketch initial, il était temps de donner vie aux toutes nouvelles chaussures de Nike en leur apportant un peu de couleurs. Contrairement aux tons vifs et joviaux pour lesquels Nike était réputé, Sergio voulait opter pour un aspect plus pratique.

Toujours focalisé sur les paysages et les terrains de l’Oregon, siège principal de la marque, il voulait permettre aux athlètes de courir sans que les saletés et la boue ne tachent les chaussures. Suivant cette logique, le meilleur choix à faire était d’opter pour du gris :

  • En utilisant des échelles de gris, plus ou moins foncé, il a pu mettre encore plus en avant son design. Les nuances les plus claires étaient haut situées, là où il y avait le moins de chance d’être souillées. Il mettait le gris le plus sombre plus bas pour cacher la boue et la terre. Avec le dégradé, l’érosion et la structure anatomique des couches étaient plus évidentes.
  • Pour camoufler les saletésdavantage, il a décidé de faire la semelle en noir. Ainsi, les dernières couches venaient se confondre et se dissiper dans la semelle d’un ton un peu plus foncé. Jusque-là, toutes les Air Max avaient une semelle blanche, c’était donc une autre première de la AM95. D’ailleurs c’est grâce à son succès que les modèles actuels osent des semelles de couleur.
  • Avec les lacets et les Air Windows en jaune fluoéclatant, il créait un contraste encore plus élégant à la lumière du jour. C’était sa façon de ressortir les tons traditionnels de Nike, qui adore les couleurs flashy, tout en apportant sa touche personnelle.
Design des Air Max 95

Malheureusement pour lui, les détracteurs du designer de la Nike Air Max 95 n’avaient pas dit leur dernier mot. Pour eux, c’était hors de question d’utiliser le gris parce qu’il ne se vendait pas autantque les autres couleurs. Quant à la semelle noire, c’était une autre mauvaise idée qui n’allait pas plaire au public, à leurs yeux. D’autres objections qui venaient s’ajouter à son design futuriste. Pour lui, ce n’était rien d’autre qu’un nouveau challenge à relever, et il avait hâte de leur prouver qu’il avait raison.

Un swoosh discret

Pour Lozano, la Air Max 95 était tellement caractéristique, qu’elle n’avait même pas besoin de logo pour qu’on la reconnaisse ! Tout en elle faisait référence à Nike, elle sortait assez du lot pour se démarquer sans signe distinctif. C’est pour ça qu’il a décidé de ne pas mettre le Swooshde la marque sur le prototype initial.

C’était la goutte de trop. Cette initiative a reçu des refus catégoriques chez Nike, et les dirigeants n’allaient pas laisser celle-là passer.

  Air Max 95 : un modèle avant-gardiste

Pour satisfaire tout le monde, le designer a consenti à un compromis. Une fine virgule à l’envers a été insérée discrètement au niveau de la partie arrière du talon, histoire de ne pas dévier l’attention qui devait être portée sur les stries de la sneaker. Il était assorti aux lacets pour donner un look plus rayonnantaux Air Max 95.

Le confort au premier plan

Pour Nike, le confort d’une chaussure est tout aussi important que son aspect extérieur. Ils ont tout fait pour que les AM 95 soient tout aussi confortablesque les Air Max précédentes, voire plus. Les propriétés de cette basket font d’elle un modèle idéal pour les coureurs de haut niveau.

En commençant avec l’atout secret de la collection Air Max, les coussins d’Air. En plus de jouer sur le nombre de bulles, le designer a décidé d’en insérer, en exclusivité, à l’avant du talon et sous l’avant-pied. Cette idée ingénieuse permet d’avoir un meilleur amortissementque les autres sneakers de Nike. Comme ça, les foulées des sportifs à grand impact sont mieux interceptées.

En second lieu, d’autres travaux de nos spécialistes de sportswear ont été exploités. Ils ont intégré un système de maintien Flywire pour une plus grande stabilité du pied. Ce sont des câbles qui relient la semelle à la partie supérieure du pied. Ils sont formés de filaments entrelacés comme ceux d’un pont suspendu.

Mais ce n’est pas tout ! Nike a mis en place une troisième trouvaille pour que ton expérience avec les Air Max 95 soit plus agréable. Leur empeigne en mesh ultra respirante t’offre une meilleure aération et une légèreté incomparables avec celles de l’ancienne école. La respirabilité du modèle est adaptée à un portage prolongé sur de longues durées ou pour de grands déplacements.

Pour finir en beauté, ces Air Max sont dotées d’œillets de laçage rapide. Un vrai plus pour les sportifs et les gens pressés en quête de plus de maintien sans le cassement de tête habituel des lacets.

Les Air Max 95 — On ne s’en lasse jamais !

Comme la majorité des sneakers de Nike, les Air Max 95, initialement conçues pour les sportifs, ont vite trouvé leur place dans la culture urbaine. Aujourd’hui, c’est un accessoire de streetwearindispensable.

Design des Air Max 95

On les adore tellement, que Nike n’arrête plus de nous en faire de nouveaux modèles ! Si tu as aimé les Air Max 95, tu vas adorer la manière dont la fameuse marque de sportswear les a revisitées.

Dans certains modèles, l’échelle de gris peut être différente de l’originale, voire inversée. Si tu n’es pas fan des couleurs de base, tu seras conquis à coup sûr par la Air Max 95 Essential Black. 100 % en noir, toute l’authenticité de la sneaker ressort de plus belle. Pour mesdames, les WMNS Air Max 95proposent des couleurs pastel que vous allez adorer !

Design des Air Max 95

La collab la plus impressionnante pour ce modèle est la atmos x Nike Air Max 95 2006 Supreme. Avec son côté animal, la sneaker non conventionnelle étale à chaque couche ce qui serait des pseudos fourrures d’animaux. Aussi bizarre que ça puisse sembler, le résultat fait très tendance et super chic.

atmos x Nike Air Max 95 2006 Supreme

Pour le 20e anniversaire des AM 95, Nike célèbre l’histoire de sa collection Air Max en faisant hommage à la fameuse paire. Les Air Max 95s sont un autre succès et feront partie du look d’Eminem, du rappeur The Game, et même du grand Basketteur LeBron James. Une touche d’ironie fortement appréciée par Sergio Lozano qui a réussi à atteindre son objectif, et a bien cloué le bec de quiconque ayant douté de lui.

Cette année, pour les 25 ans des Air Max 95, un modèle encore plus inédit est mis sur le marché. Les size ? x Nike Air Max 95 « 20 for 20 »sont LES sneakers à la mode du moment.

 size ? x Nike Air Max 95 « 20 for 20 »

Un mélange asymétrique d’anciens modèles, des couleurs originales en arc-en-ciel et une texture mouchetée de la semelle intermédiaire style safari : c’est une petite merveille du streetwear. Elle a été lancée le 26 mars dernier, le Air Max Day, en quantité limitée.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.